FIL D'ACTUALITES

Le 04 novembre 2020

fee 2.jpg

Publicité mensongère

cliquez ici pour lire  l'analyse du jury  

Dans un avis publié le 14 août 2020, le Jury de Déontologie Publicitaire a considéré comme fondée une plainte dirigée contre la F.E.E (France Energie Eolienne ) après diffusion sur son  réseau social d'un clip vidéo. La plainte portait sur les termes utilisés : "nous apportons de l’électricité propre, sûre et renouvelable à tous ceux qui en ont besoin en ces temps difficiles »

Le 20 octobre 2020

Annulation du permis de construire 7 éoliennes à Saint Pardoux la Croisille après le recours déposé par l'association et des requérants : 

Les juges du TA de Limoges ont décidé le 3 septembre :

  • Article 1er : L’arrêté du 10 avril 2017 par lequel le préfet de la Corrèze a accordé à la société Raz énergie 8 une autorisation de défrichement pour une surface de 4 ha 40 a 34 ca sur le territoire de la commune de Saint-Pardoux la Croisille, ensemble la décision implicite de rejet du 9 août 2017 sont annulés.

 

  • Article 2 : L’arrêté du 21 avril 2017 par lequel le préfet de la Corrèze a délivré un permis de construire au nom de l’Etat pour la construction de sept éoliennes et d’un poste de livraison sur le territoire de la commune de Saint-Pardoux-la-Croisille est annulé.

Mais rien n'est encore joué, le promoteur ENGIE évoquant déjà un nouveau projet sur de nouvelles parcelles ! 

Action ELECTIONS SENATORIALES 2020

Après l'opération "lettre aux électeurs" en février 2020, les élections sénatoriales du 27 septembre 2020 ont été l'occasion de remettre en mains propres un livret intitulé " ce que l'on ne dit pas toujours aux élus" aux 780 grands électeurs de Corrèze (maires et conseillers municipaux, conseillers territoriaux et régionaux, députés, sénateurs) appelés à voter au tribunal de Tulle. Au préalable, toutes les mairies de Corrèze avaient aussi reçues ce livret par mail. Au moins 500 livrets ont ainsi pu être distribués le jour de l'élection par des membres de l'association. 

Le 20 octobre 2020

couverture guide senatoriales.png

Cliquez sur l'image pour lire le livret

Le 6 août 2020

Cérémé : création d'un nouveau cercle d'études pour une autre approche de la stratégie énergétique de la France (Cercle d'Etude Réalités Ecologiques et Mix Energétique).Voir sur https://cereme.fr/ 

Cérémé dans Le Monde

Publié dans Le Monde et le JDD

Paris, le 24 juillet 2020 – "Le Cercle d’Étude Réalités Écologiques et Mix Énergétique (Cérémé) est né de la nécessité ressentie par un groupe de citoyens bénévoles de susciter un débat ouvert, objectif et dépassionné sur le choix du mix énergétique en France, en se fondant sur la réalité des conséquences écologiques et économiques des différentes énergies, notamment celles dites « renouvelables » et du constat que les mises en garde de nombreux experts sur celles-ci ne trouvaient que peu d’écho dans les médias, comme auprès des décideurs politiques. Le Cérémé s’est donc donné pour mission de les promouvoir pour qu’elles servent de base à la nouvelle approche de la stratégie énergétique qu’il appelle de ses voeux."

A suivre...

Le 30 juillet 2020

Recours déposé le 5 juin contre le SRADDET de Nouvelle aquitaine

L'ensemble des associations de Corrèze opposées à l'éolien industriel, représentées par Agir pour le Plateau des Étangs, aux côtés des 11 associations représentant les départements de la région Nouvelle Aquitaine, ont déposé le 5 juin un recours contre l'arrêté du 27 mars 2020 de la Préfète de région validant le SRADDET, Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires, de Nouvelle-Aquitaine.

Voir les associations requérantes

Ce recours, porté par 165 associations représentant des milliers d'adhérents,  s'attaque notamment à son objectif 51  qui prévoit de multiplier par 2,5 le nombre d'éoliennes ! 

Une conférence de presse s'est tenue à Bordeaux le 8 juillet et a permis d'informer les journalistes présents ou réunis en visioconférence, assurant un franc succès médiatique à cette initiative. (voir le communiqué de presse)

 

De nombreux thèmes ont pu être abordés : 

  • politique de soutien à l'éolien ruineuse pour les finances publiques

  • augmentation des tarifs de l'électricité

  • inefficacité au plan énergétique

  • dévalorisation immobilière de 30 % et atteinte grave à l'attrait touristique

  • utilisation de centrales thermiques à gaz, avec émissions de CO2,  pour pallier à l'intermittence

  • nuisances sanitaires et accidents

  • défiguration des paysages

  • pollution des sols

  • destruction de la biodiversité

  • déni de démocratie et complicité des politiques publiques pour le lobby éolien

Annotation 2020-07-09 183017.png

FR 3 Aquitaine

Vogue radio

Annotation 2020-07-10 101244.png

Voir les 165 associations de Nouvelle Aquitaine

Annotation 2020-07-21 111646.png

La Nouvelle République

Annotation 2020-07-21 112138.png

La Tribune de Bordeaux

Annotation 2020-07-21 112413.png

Rue 89 Bordeaux

Le Figaro

Annotation 2020-07-30 170906.png

Centre Presse

Annotation 2020-07-09 175924.png

Sud-Ouest

Annotation 2020-07-09 180213.png

Le monde de l'énergie

Annotation 2020-07-09 180515.png

La Montagne

Annotation 2020-07-09 180808.png

France Bleu (Charentes)

Annotation 2020-07-09 181128.png

Batiactu

Annotation 2020-07-09 181456.png

Aqui !

Annotation 2020-07-09 181801.png
Annotation 2020-07-10 100212.png

Actu-environnement.com

Alouette

Le 02 juin 2020

Le décret n°2020-456 fixant les objectifs de la PPE jusqu’en 2028 (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) a été publié le 23 avril 2020, alors que le pays subissait une crise sanitaire majeur. Pourtant, ce décret engage l'avenir  de la France dans le cadre de la transition énergétique et de la réduction des émissions de CO2 .

Le gouvernement prévoit de doubler la capacité installée des énergies renouvelables en 2028 par rapport à 2017 (solaire, éolien terrestre et en mer).

Annotation 2020-07-05 100334.png

A propos de la PPE, article du Figaro Magazine le 22 Mai 2020  

Interview de jean-Marc Jancovici sur le thème de la transition énergétique

(le 05/10/2018):

Ou comment utiliser 145 milliards, déja inutilement engagés en renouvelables, pour une significative et réelle diminution des émissions de CO2 !

Le développement de l’éolien terrestre, inefficace pour diminuer les émissions de CO2 d’une énergie électrique déjà bas carbone en France, se poursuit donc à marche forcée, projetant d'ajouter d'ici 2028 environ 6500 mâts aux 8000 mâts actuels.

Le 08 avril 2020

Encore un texte en faveur de l'éolien industriel terrestre !

Malgré les annonces d'E.Macron et de la ministre E. Borne (en Janvier et Février dernier), un arrêté du 30 Mars 2020 autorise   de nouvelles dérogations à la règle des 1500 m entre 2 installations pour bénéficier du  complément de rémunération de l'électricité produite par les installations de production d'électricité utilisant l'énergie mécanique du vent, de six aérogénérateurs au maximum.   

Le 9 mars 2020

La presse titre sur la "lettre aux électeurs" du collectif des associations* opposées à l'éolien industriel en Corrèze

Capture.PNG
Capture.PNG
logo collectif.PNG
Captureee.PNG

Lire la lettre aux électeurs

*Réunies en collectif, 9 associations qui luttent pour préserver le cadre de vie et l'environnement en Corrèze, opposées à l'éolien industriel, ont diffusé une lettre ouverte du 3 au 7 Février 2020 (31 000 boites aux lettres), en vue des élections municipales, pour informer et responsabiliser électeurs et candidats sur l'enjeu de l'éolien dans nos communes.

Le 2 mars 2020

"Un projet éolien peut être de nature à perturber la perception visuelle des lignes paysagères environnantes"

(CAA de BORDEAUX, 5ème chambre, 18 février 2020, 18BX00738) 

Une jurisprudence, à propos d'un parc éolien en Limousin,  à conserver !

Le 21 février 2020

Ces propos inattendus reflètent-ils une réelle prise de conscience de la part des autorités du rejet de plus en plus prégnant de nombreux projets éoliens terrestres ?   

Assiste t-on à un changement de cap, au sommet de l'état, alors que les objectifs de la PPE sont de passer de 8000 éoliennes aujourd'hui à 15.500 éoliennes en 2028  ?

Les préfets disposeront-ils de nouvelles directives pour éviter le n'importe où, n'importe comment ?

Affaire à suivre.....

E. Macron  lors d'une table ronde à Pau le 14 janvier 2020.

E. Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, devant la commission des affaires économiques du Sénat sur la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) le 18 Février 2020.

Adresse Postale

AGIR POUR LE PLATEAU DES ETANGS

                 6 COUDERT Bas

 19320       CLERGOUX,         FRANCE

Nos coordonnées

T : 06 84 62 72 51

 

© 2018 par

Nathalie Mespoulet

 

  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus