top of page
Fil d'actualités 2024

FIL D'ACTUALITES    2024 

la correze sur carte france.jpg
carte nouvelle aquitaine bleue.jpg
carte france bleue.jpg
la correze sur carte france.jpg

mise à jour le 21 janvier 2024

  • Projet éolien de Saint-Hilaire-Luc, Neuvic, Saint-Pantaléon-de-Lapleau : 

A l'issue de l'enquête publique, les commissaires          enquêteurs donnent un avis défavorable 

Décision motivée par : 

Capture d'écran 2024-01-21 115440.png
  1. Des atteintes à craindre pour un paysage emblématique labellisé UNESCO qui est un des moteurs du tourisme vert.

  2. Des mesures correctives insuffisantes pour réduire significativement les divers impacts des éoliennes, notamment paysagers, auxquels les populations riveraines sont exposées.

  3. Un très fort rejet de la population locale et des résidents secondaires.

  4. Une opposition unanime des collectivités locales.

  5. Des sites d'implantation : des éoliennes localisées en zone classée naturelle du PLUi en vigueur dans la communauté de communes Haute Corrèze Communauté.

  6. Des atteintes à la biodiversité.

Avis defavorable SHL Neuvic SPL
carte france bleue.jpg

mise à jour le 16 mars 2024

  • Le 8 mars 2024, annulation par le Conseil d’Etat des 3 arrêtés ministériels (10 décembre 2021, 31 mars 2022 et 11 juillet 2023) qui réglementaient l’impact acoustique sur les riverains d’un parc éolien terrestre.

Tout a commencé à Echauffour, petit village de l'Orne qui subit depuis 2019 les nuisances d'un parc éolien en proximité. L'association "Echauffour Environnement" (https://echauffour-environnement.fr/#associationmène depuis des années une lutte obstinée contre ce projet et notamment ses nuisances sonores.

 

Avec 15 autres associations, dont la FED (Fédération Environnement Durable) et dénonçant un "excés de pouvoir" à l'origine de cette réglementation, ils ont obtenu son annulation par le Conseil d'Etat.

Le Conseil d’Etat a relevé que les arrêtés ministériels de mesure de bruit n’ont pas fait l’objet d’une évaluation environnementale, « ce qui constitue une violation de la loi ». Il a également souligné que les décisions d’approbation du protocole acoustique « n’ont pas été soumises à la participation du public, enfreignant ainsi les principes de participation et de Transparence ».

Interview de F. Bouglé sur Europe 1

Capture d'écran 2024-03-16 115210.png

Lire sur Actu Environnement

Capture d'écran 2024-03-16 120842.png

Décision du Conseil d'Etat

« La décision du Conseil d'État aura un impact crucial sur l'avenir énergétique français. Le développement de l'énergie éolienne terrestre se trouve désormais freiné, en attendant la mise en place de nouvelles autorisations et règles conformes à la loi. Cette décision soulève également des questions quant à la viabilité des projets en cours et à l'avenir des parcs éoliens existants », réagit Jean-Louis Butré, président de la FED.

annulation bruits CE
la correze sur carte france.jpg

mise à jour le 27 mars 2024

  • Le Conseil d'Etat a rejeté le pourvoi en cassation déposé par notre association et 17 requérants qui luttent depuis le début contre un projet de 7 éoliennes à Paint-Pardoux-la-Croisille, au cœur de la lande humide des Chaux.

"Après plus de 10 ans de lutte contre ce projet éolien insensé, inadapté à un environnement spécifique et précieux (zone humide), destructeur de paysage et de biodiversité, cette décision du CE marque la fin d'un processus judiciaire poussé jusqu’à sa limite.

 

Si, aujourd’hui, le sentiment dominant est celui de l’injustice avec d’un côté les irrégularités procédurales évidentes de l’autorisation de défrichement et de l’autre les juges de la cour suprême qui refusent de les reconnaître, notre détermination à poursuivre l'objectif de préservation de la lande humide des Chaux, sa biodiversité, le cadre de vie de ce territoire, reste intacte et nous resterons vigilants devant toute évolution locale..

Capture d'écran 2024-03-27 110323.png
Capture d'écran 2024-03-27 112128.png

Lire le communiqué de presse et l'article de la Montagne du 26 mars 2024

Rejet pourvoi SPLC
la correze sur carte france.jpg

mise à jour le 27 mai  2024

  • Une réunion publique d'information a été organisée par APE le 18 mai 2024 sur le projet éolien à Champagnac-la-Prune et Saint-Paul.

photo reunion champagnac 18 mai 2024 2.png

Cette réunion qui s'est tenue devant plus de 120 personnes était l'occasion d'informer sur la réalité de ce projet de 4 éoliennes industrielles géantes de 180m de haut, proches de nombreux hameaux entre Champagnac et Saint-Paul, projet inadapté en zone de vents faibles.

Cathy Donnedevie, présidente de l'association, et Marie Jo Pailleau, membre du bureau, après avoir rappelé l'objet d'Agir pour le Plateau des Etangs, ont présenté le projet, ses conséquences sur l'environnement, sur les riverains, sur les captages d'eau, sur la biodiversité, sur la baisse des prix de l'immobilier et de l'attrait touristique, sur les chiroptères, etc.. 

Sachant que les deux communes concernées avaient déjà refusé ce projet et que le promoteur VSB n'en a tenu aucun compte !   

L'enquête publique se déroule du 21 mai au 21 juin 2024

Pour tout savoir sur les modes de contribution et consulter le dossier

cliquez ICI (lien vers le site de la préfecture)

Soyez nombreux à participer !

enquete Champagnac
bottom of page