• Auteur(s) : Bouglé Fabien

  • Editeur : Editions Du Rocher

  • Parution : 02/10/2019​, 228 pages

Interview de Fabien Bouglé du 12/11/2019

 

Résumé :


Elles sont partout, incarnant le symbole de la transition écologique : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, les

publicités, les films, les médias... Les éoliennes ont envahi les campagnes et les littoraux et sont devenues dans le monde entier, par une propagande systématique, le symbole de l'écologie et de la lutte pour le climat. Et pourtant, derrière cette image verte... Pollution, émissions de CO2, atteintes à la santé et à la biodiversité, détournement de fonds publics, augmentation du prix de l'électricité, conflits d'intérêt, mafia : découvrez ce que le lobby du vent vous cache sur les éoliennes.

 

Fabien Bouglé est depuis dix ans expert de l'éolien et auteur de nombreuses études et tribunes alertant sur le sujet. Chef d'entreprise dans le secteur financier et culturel, il est également élu municipal.

  • Auteur(s) : Pierre Dumont - Denis de Kergorlay 

  • Editeur : François Bourin

  • Parution : 08/11/2018, 153 pages

Résumé :


Le grand plan de développement de l'énergie éolienne en France va-t-il tourner au naufrage ? Tout semble l'annoncer. Des doutes de plus en plus forts et justifiés entourent ce choix énergétique qui répond essentiellement à des considérations politiques. Dans toutes les régions de France se manifeste une opposition croissante de la part des riverains contre les éoliennes qui menacent leur environnement et leur santé, mais aussi des Français en général, révoltés par le saccage de leurs paysages et le gaspillage des denier publics. Trompeusement paré de toutes les vertus écologiques, le développement en France des éoliennes, destructrices du patrimoine et de notre potentiel touristique, n'obéit à aucune logique climatique ou économique. Il donne lieu à des montages financiers souvent opaques qui ne profitent qu'à un petit nombre d'initiés, alors que c'est l'ensemble des Français qui, par leurs impôts et les taxes perçues sur les factures d'électricité, supportent le coût insensé de cette politique irresponsable. Il est plus que temps de renoncer à cette utopie écologique qui ne correspond ni aux spécificités de la France en matière de paysages, ni à son modèle énergétique, et qui nous conduit collectivement vers un désastre culturel, environnemental, sanitaire et financier sans précédent.


Pierre Dumont est chef d'entreprise. Il dirige une société familiale bicentenaire, elle-même engagée dans d'autres énergies renouvelables. Il mène, depuis de nombreuses années, un combat acharné pour préserver des éoliennes les sites emblématiques du pays de George Sand et de la Vallée des Peintres, entre Bas-Berry et Creuse. Denis de Kergorlay est un acteur de longue date du monde associatif dans le domaine de l'environnement (Les Amis de la Terre), de l'action humanitaire (Médecins Sans Frontières) et de la défense du patrimoine culturel (La Demeure Historique, Europa Nostra, French Heritage Society).

  • Auteur(s) : Butré Jean-Louis

  • Editeur : L'artilleur, 160 pages

  • Parution : 22/03/2017

Résumé :


La France compte déjà plus de 6500 éoliennes et il est prévu d'en installer au moins 20000 dans les prochaines années. Des machines de 180 mètres de haut faites pour durer longtemps. Ingénieur et spécialiste du sujet, Jean-Louis Butré propose aux citoyens de se poser les questions suivantes : pourquoi importer ces machines pour produire une électricité supplémentaire qui coûte deux fois plus cher ? Pourquoi, alors que la France exportait encore il y a peu 15% de sa production, l'implantation de ces engins conduit-il à importer de l'électricité ? Pourquoi cette industrie est-elle aussi lourdement subventionnée ? Qui se cache derrière le puissant lobby des promoteurs éoliens ? Pourquoi ne dit-on pas que les éoliennes produisent indirectement du gaz à effet de serre et que l'électricité d'origine éolienne est de mauvaise qualité ? quel est l'impact de l'éolien sur les comptes désastreux d'EDF ? Au final, par delà le scandale économique et démocratique, le lecteur découvre effaré qu'au gré de marchandages entre des communes, des propriétaires et des promoteurs, la France est en passe de subir un véritable massacre de ses paysages sans le plus petit avantage pour l'intérêt général.

 

Ingénieur de l'Ecole Supérieur de Physique et de Chimie de Paris, dirigeant de plusieurs structures dans le domaine de l'énergie, Jean-Louis Butré est président de la Fédération Environnement Durable et de l'ONG EPAW qui regroupent ensemble plus de 2000 associations de lutte contre les éoliennes en Europe

  • Auteur : Butré Jean-Louis

  • Editeur : Editions Du Toucan

  • Parution : 15/10/2008, 152 pages

Résumé :


La France se prépare à un gigantesque bouleversement. Sans plan d'ensemble, sans consultation démocratique, les éoliennes poussent comme des champignons de 150 mètres de haut : 2000 aujourd'hui, 15000 à venir. Pourquoi importer ces gigantesques machines qui défigurent notre paysage alors que la France exporte déjà une partie de sa production électrique ? Pourquoi les dommages collatéraux de ces machines sont-ils systématiquement minimisés ? Sait-on que les éoliennes entraînent une hausse des émissions de gaz à effet de serre ? Le contribuable a-t-il bien compris qu'il subventionne cette fort rentable industrie ? Et qui se cache derrière ce puissant lobby de promoteurs ? À toutes ces questions, Jean Louis Butré apporte des réponses précises et lance un cri d'alarme pour dénoncer la plus grande imposture écologique de notre époque.


De formation scientifique, Jean Louis Butré est président de la Fédération Environnement Durable et des associations de protection de l'environnement Vent du Bocage et Vent de la Vienne.

Interview d'Alban d'Arguin du 10/12/2017

  • Auteur : Alban d'Arguin

  • Editeur : Synthèse Editions

  • Parution : 31/01/2017, 178 pages

 

Résumé :

 

C'est l'ouvrage le plus com­plet sur la question des éo­liennes à ce jour. L'auteur en cerne les origines à travers l'écologie qui, dépouillée de ses oripeaux de la « bien pensance verte », apparaît sous son vrai visage de parti de l'étranger rassembleur des derniers trotskystes à la solde du mondialisme. Il en démasque aussi la dialecti­que et les enjeux fondés sur trois affirmations hasardeu­ses : la lutte contre le « réchauffement » climati­que, l'extinction « imminente » des énergies fossiles, et la « nécessaire » sortie du nucléaire. La thèse de l'auteur est terri­ble : L'éolien est un scandale d'Etat qui conduira tôt ou tard les politiques français promoteurs de cette aberra­tion devant la Cour de justice de la République. Ce livre est une arme essen­tielle et exhaustive dans le combat, à la disposition des médias objectifs, des politi­ques incorruptibles (il en reste sans doute) et de ceux qui luttent avec courage au quotidien partout en France où sortent de terre de nou­veaux parcs éoliens. Il y a une impérieuse urgence à rejeter les injonctions dic­tatoriales de la Commission européenne si on ne veut pas assister à l'agonie de la France défigurée, la France infectée, la France spoliée... Éoliennes Un scandale d'État : un réquisitoire sans concession et remarquablement bien documenté sur ce choix criminel et totalement inefficace en matière d'énergie.

Alban d'Arguin, DEA de droit public, DEA d'histoire, Études d'actuariat (ISUP Paris) a fait une carrière de manage­ment et de direction générale à l'international dans un grand groupe financier. Il est retiré aujourd'hui dans l'ouest de la France où il travaille à la restauration d'un domaine entouré de vergers anciens. Il collabore épisodiquement à plusieurs re­vues sous forme de chroniques. Passionné par l'ornithologie et les questions environnementa­les, il a participé récemment à la création d'une association op­posée à l'implantation d'un parc industriel dans sa région. Confronté à l'aberration de ce projet d'énergie du vent, il a décidé d'instruire objectivement et exhaustivement la question de l'éolien en France.

  • Auteur : Rémy Prud'homme

  • Editeur : L'Artilleur

  • Parution : 27/09/2017, 320 pages

 

Résumé :

 

En juin 2015, dans son rapport officiel remis à la ministre de

l’environnement, Mme Corinne Lepage, elle-même ancienne ministre,

écrivait  : «  En 2014, l’énergie solaire représente 10% de l’électricité du

monde.  » En réalité, la part du solaire dans l’énergie du globe était en

2014 de 0,8%, soit une erreur de 1 à 13… Quant au nouveau ministre de l’environnement, Nicolas Hulot, il affirme de son côté «  qu’il faut avoir une foi absolue dans les énergies renouvelables.  » A contrario, ce livre propose une étude sérieuse et scientifique des réalités actuelles en matière d’énergies renouvelables..
 
Il se fonde sur les résultats officiels et chiffrés des douze pays précurseurs, parmi lesquels l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark ou l’Italie, qui tous ont mis en œuvre depuis plus d’une décennie des programmes d’investissements massifs dans ce domaine.
Et le résultat n’est guère encourageant, ni pour l’environnement, ni pour l’économie, ni pour le contribuable.
Au final, les réalités concrètes et chiffrées indiquent des choix stratégiques clairs pour la France…qui ne seront sans doute pas suivis tant que dans ce domaine, la «  religion  » prendra le pas sur la raison.

 

Après des études à HEC et à Harvard, Rémy Prud’homme est devenu Professeur des universités, en économie. Il a longtemps enseigné à l’Université Paris XII (où il est maintenant professeur émérite), et à de nombreuses reprises au MIT (Massachussetts Institute of Technology). Il a aussi été directeur-adjoint de l’environnement à l’OCDE, et travaillé comme consultant pour la plupart des grandes organisations internationales, notamment la Banque Mondiale. Ses travaux ont principalement porté sur les finances publiques et sur les transports. 

Interview de Rémy Prud'Homme du 15/03/2018

  • Auteur : Jean-Marc Jancovici

  • Éditeur : Odile Jacob

  • Parution : 04/11/2015, 208 pages

 

Résumé :

Qu’est-ce qu’on oublie souvent quand on analyse la situation

du monde ? Les ressources énergétiques. Elles sont non

seulement le nerf de la guerre, mais aussi celui de l’économie

et de l’écologie. La méconnaissance de leur importance cruciale a incité Jean-Marc Jancovici à exposer la face « énergétique » des grands thèmes qui font de façon récurrente la une de l’actualité.

Si vous pensez que l’extrémisme politique n’a aucun rapport avec notre addiction au pétrole, que le changement climatique attendra avant de se manifester vraiment, que le nucléaire n’est pas écologique, que l’Allemagne est un exemple à suivre en matière de transition et que la croissance économique reviendra nécessairement pour financer ce qu’il faudra entreprendre, ce livre va vous surprendre et vous faire découvrir la face cachée d’une actualité trop consensuelle pour être écologiquement honnête.

Jean-Marc Jancovici, ingénieur de l’École polytechnique, est consultant, enseignant et fondateur de la société Carbone 4. Il anime The Shift Project destiné à accélérer la transition énergétique et a collaboré à l’élaboration du Pacte écologique de la Fondation Nicolas Hulot. Inlassable médiateur des questions écologiques via ses chroniques à la télévision ou son blog sur Internet, il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont rencontré un vif succès. 

Interview de Jean-Marc Jancovici du 11/11/2015 

  • Auteur : Grégoire Souchay

  • Éditeur : Seuil

  • Parution : 03/05/2018, 128 pages

Résumé :

 

 

Devenues un symbole de " la transition énergétique ", les éoliennes sont aujourd'hui partout : sur les crêtes du sud du Massif central, dans les plaines du Centre, du Nord et de la Champagne, des monts du Morvan aux littoraux occitans, et bientôt au large de la Bretagne et de la Normandie. Comme on l'imagine, ceux qui voient l'éolien comme une technologie fiable et très compétitive estiment qu'il faudrait le développer sans attendre, dans un calendrier que la crise climatique impose comme une évidence. Mais d'autres, plus nombreux qu'on le pense, s'opposent à ce développement aveugle et dénoncent l'" industrialisation de la campagne ".

Ces conflits révèlent en réalité la fracture entre deux visions de l'écologie : développement durable et acceptation du capitalisme versus sobriété et désir d'émancipation. Les uns raisonnent en entrepreneurs, les autres critiquent les effets politiques et sociaux sur une communauté de vie. Les uns se veulent spécialistes de l'énergie, les autres parlent de paysages et de protection de la nature. Alors, " pari gagnant " ou " grande arnaque " ? Une enquête à lire d'urgence.

 

Journaliste indépendant, Grégoire Souchay a déjà publié dans la même collection Sivens. Le barrage de trop. Il a co-écrit, pour Reporterre, une enquête déterminante sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse. Ni « pro » ni « anti » éolien, il tente ici d’éclaircir cet imbroglio de notre modernité.

Adresse Postale

AGIR POUR LE PLATEAU DES ETANGS

                 6 COUDERT Bas

 19320       CLERGOUX,         FRANCE

Nos coordonnées

T : 06 84 62 72 51

 

© 2018 par

Nathalie Mespoulet

 

  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus