Page mise à jour le 9 août 2021

Circaete Jean-le-Blanc

(cliquez sur l'image)

circaete.jpg
peret bel air.PNG

PROJET DE

PERET-BEL-AIR et  DAVIGNAC (PUY PERET)

Vue depuis-Peret-Bel-Air

ssssssssss.jpg
  • Dès novembre 2009 la société Parc Eolien du Puy Péret, détenue à 100% par VALECO prend contact avec les élus et envisage un « nouveau » projet (non loin du précédent projet du Puy de La Blanche, abandonné) le choix se portant sur le Puy Péret, qui culmine à 919 m à l’Est du bourg de Péret-Bel-Air.

  • Après étude d’impact en 2012, demandes de PC déposées en 2015, une demande d’autorisation d’exploiter est déposée à la Préfecture en  Juillet 2014, puis complétée en janvier 2016. A noter la présence de Circaete Jean-le-Blanc, espèce rare, en danger en Limousin, sur le Puy de la Peyrière à quelques kilomètres à l'Ouest du site retenu.

 

  • Curieusement, un mât de mesure de 120 m n’est dressé qu’en juin 2018 et a été retiré en début 2020.

  • Un recours initié par l'association Vents de Corrèze* est en attente de jugement devant le TA de Limoges. Le Préfet a déposé un mémoire en défense le 06 février 2019.

  • Le 01/10/2020, le TA de limoges a rejeté la requête de "Vents de Corrèze" qui a fait appel de ce jugement.

  • La municipalité de Péret bel Air se prononce favorablement en conseil municipal le 11 juin 2021 pour autoriser le projet sur des biens sectionaux des habitants du bourg, en l'absence de commission syndicale, et après un vote des habitants concernés par ces biens. A noter que deux membres du conseil ont des intérêts personnels. 
     

A suivre...

 Ancien projet abandonné (Puy de la Blanche) et nouveau projet (Puy Peret) -extrait résumé non technique-
puy peret2.jpg

        Site du Puy Peret (source Valeco)

*: association Vents de Corrèze, La Sagne d'Ambrugeat, 19250 Meymac